Forum des étudiants de la F.S.E.


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 De but en blanc...

Aller en bas 
AuteurMessage
Nezha



Nombre de messages : 22
Age : 36
Date d'inscription : 26/12/2007

De but en blanc... Empty
MessageSujet: De but en blanc...   De but en blanc... Icon_minitimeMer 12 Nov - 15:36

J’ai toujours compris ce qui se passait autour de moi ; j’ai toujours su lire dans les yeux de ceux qui m’entourent ; j’ai toujours cru en mon instinct qui ne m’a encore jamais trahi. J’ai toujours su que l’être humain n’est qu’un tissu de contradictions, de mensonges, et de cruauté inouïe.

25 ans… ma vie ; la plus périlleuse des aventures ; une panoplie de déboires et de déceptions ; un soupçon de contentement et de satisfaction. Jusque-là persuadée que le bonheur n’existe guère ; car si un désir n’est pas satisfait, il engendre la souffrance, et s’il est satisfait, il n’est suivi que d’une satiété éphémère et illusoire. Néanmoins, rien n’avait encore valu ma colère, sentiment qui m’est très cher, pourtant…

Aujourd’hui, je suis bel et bien en colère. Les années passent, et je n’ai toujours pas vu ce « meilleur » qu’on m’a, soi-disant, réservé pour la fin ; vivrais-je encore un autre quart de siècle ? Je ne veux même pas penser que je me suis trompée et que rien ne m’était réservé. A dire vrai, je me mentais !

J’attendais, je patientais, je traînais… mais rien ne venait. A chaque fois que je voyais une lumière jaillir de loin, je me disais que ça devait surement être le bout du tunnel ; mais je me rendais compte, et souvent trop tard, que c’était la lumière d’un train qui venait vers moi. Toutefois, je me suis toujours relevée, je m’entrainais même à comment rechuter, dans l’attente du prochain train… Malgré tout ça, j’éprouvais une intense satisfaction à n’être point comme tout le monde. Mais je me demandais tout le temps à quoi ressemblait le monde des autres. Intriguée, j’ai décidé de m’immerger dans leur univers, pour essayer de le comprendre. Sans grande surprise, mon projet a échoué ; je ne suis pas parvenue à m’accommoder à cette foutaise, j’avais l’impression de me noyer dans un monde souillé d’impureté… quel malaise !!! D’un point de vue logique, ma façon de voir les choses semblait inconciliable avec celle du reste monde ; il a fallu alors annihiler toute tentative de fusion.

Je n’ai jamais prétendu être un ange ; j’affirme néanmoins que le monde est constitué d’une catégorie d’initiés, aptes à comprendre « certaines choses » ; et d’une toute autre catégorie (…) qui représente la masse des gens ordinaires ; ces derniers se reproduisent tels des cafards sous une roche, pédalant dans la semoule de la médiocrité. Ils sont nombreux et partant, plus forts. D’emblée, il s’avère impossible, voire suicidaire, de les affronter. Fallait-il même en parler ?

Une poignée de la première catégorie affirme qu’il faut être doté de talents de prestidigitateur ; avoir recours à l’humour et prendre la tangente… user des voies détournées pour transmettre l’essentiel ; parce qu’en fin de compte, les choses les plus subtiles ne peuvent être véhiculées sous leur forme initiale, il convient de ruser. Reste une deuxième poignée, qui préfère, quant-à-elle, garder le silence : quelle éloquence ! Cependant, privilégier le silence face à cette tragédie qui se joue sous nos yeux, c’est là où le bât blesse. Mes propos peuvent paraitre incisifs certes, mais c’est parce que l’heure est grave ; c’est de mon avenir qu’il est question.

Nombreux diront que c’est du pessimisme exagéré, et qu’il y a pire. A mon avis, il n’y a pas pire que de voir les dessous des cartes, de connaitre les causes de ces problèmes qui se creusent et se compliquent. Il s’agit, pour ceux qui ne le savent pas encore, des trois secteurs clés, notamment l’administration -notre administration- qui s’est révélée inefficace ; la justice, quant-à-elle, soumise et corrompue ; et enfin l’enseignement, parfaitement inadapté et inapproprié, créant chômage, misère, ignorance, égocentrisme, bêtise… une médiocrité où la grande majorité s’enlise… Tout compte fait, le pessimisme actif n’est qu’un chemin vers la « lumière ».

Tous les débats dont on nous rebat les oreilles me paraissent totalement insensés ; l’essentiel est ailleurs. On ne cesse de pérorer, mais la vérité est que nous ne sommes pas suffisamment évolués pour endiguer ce flot d’obstacles qui nous empêchent d’avancer.
Revenir en haut Aller en bas
http://rimes-en-vrac.hautetfort.com/
Tilila
Admin
Tilila

Nombre de messages : 54
Age : 33
Date d'inscription : 29/04/2007

De but en blanc... Empty
MessageSujet: Re: De but en blanc...   De but en blanc... Icon_minitimeLun 17 Nov - 12:06

C'est long mais ça en valait la peine Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://starsdumaroc.actifforum.com/
Nezha



Nombre de messages : 22
Age : 36
Date d'inscription : 26/12/2007

De but en blanc... Empty
MessageSujet: Re: De but en blanc...   De but en blanc... Icon_minitimeMer 19 Nov - 14:00

Merci Tilila d'avoir pris la peine de lire tout l'article, mais ça en valait la peine in fine comme tu as dit Wink ... mais je vais poster incessamment un autre encore plus long lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://rimes-en-vrac.hautetfort.com/
Contenu sponsorisé




De but en blanc... Empty
MessageSujet: Re: De but en blanc...   De but en blanc... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
De but en blanc...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des étudiants de la F.S.E. :: Loisirs :: Littérature et poésie-
Sauter vers: